Sortie du 21-22 Septembre – La Rochelle

Aléas des emplois du temps de chacun obligent, l’entrainement du 14 septembre, prévu à Dieppe est remplacé par une navigation de deux jours dans les eaux rochelaises… Direction le sud-ouest (et pas la Bretagne pour ceux qui pensent comme tel..) jeudi soir pour re-goûter aux embruns de l’Atlantique.

Logistique dans le port des Minimes un poil compliquée par la présence du Grand Pavois et des accès modifiés. C’est donc vers 10h30 – après un bateau stop où nous découvrons les vertus silencieuses de la propulsion électrique à bord du Rhea 850 – que nous prenons possession du Grand Surprise réservé chez Rivages. Aguerris par les sorties précédentes, le bateau est vite gréé et nous voilà sur l’eau en équipage réduit (5 personnes) pour enchaîner par un vent de secteur Est faible et sous un ciel couvert les premiers virements puis très vite les montées/descentes de spi entrecoupées d’empannages. Quelques exercices de contrôle de spi sans tangon vont permettre aux embraqueurs de bien saisir la technique du gonflement du spinnaker et c’est donc riche de cette maîtrise que les empannages se succèdent à un bon rythme avec au final un taux de déchet extrêmement  bas… technique + mental = moral au beau fixe !

Après avoir sillonné de longs en large le pertuis, nous finissons la journée par un petit tour sous voile dans le Vieux Port, avec cerise sur le gâteau, retour aux Minimes sous spi aux couleurs CGG (souvenir de la Coupe 1998) sous l’œil des badauds et de l’équipage de la Recouvrance qui rentre dans le bassin des chalutiers… Petit plaisir partagé entre nous avant de retrouver le ponton !

Chloé nous ayant retrouvés le vendredi soir, c’est donc un équipage de six qui prend de nouveau la mer par un vent de terre force 2 en cette seconde journée de navigation. Deux petits 3600 autour de la Recouvrance en sortie de chenal , histoire de profiter de l’élégance des voiliers du temps des corsaires et nous voilà sous spi à couper avec la vingtaine de vieux gréements la ligne de départ de la régate des « yacht classiques », seuls quelques autres Grand Surprise en l’attente de leur propre régate corporative se joignent à ce joli défilé sous spi vers l’ile de Ré. Nous enroulons  la bouée de Chauveau et tirons un long bord de près vers le Fort Boyard, histoire de mêler pratique sportive et tourisme, aux abords du Fort nous croisons un courageux nageur que nous retrouverons quelques heures plus tard à son arrivée à La Rochelle, chapeau !

Après les sandwichs du midi, retour vers les Minimes pour toucher un peu plus de vent dans l’axe du chenal et enchainer de nouveaux des allers-retours « près, vent-arrière » et vérifier que la coordination de l’équipage ne s’est pas éteinte au fil des heures. Rassurés par les progrès accomplis depuis la première sortie datant de Juin, c’est l’heure de rentrer pour profiter en soirée du merveilleux spectacle de Voiles de Nuit donné dans l’avant-port.

Allez, une dernière visite des pontons dimanche matin, histoire de découvrir dans les allées du Grand-Pavois les dernières nouveautés et rêver un peu plus. 15h30 sonne la fin d’un week-end bien riche et de nature à rassurer sur l’état de forme du bateau CGGVeritas  … Verdict dans 15 jours !!!

la galerie photos de ces 2 jours ici

L’équipage du moment


Petite synthèse des prévisions météo de cette sortie

Carte des vents :

carte de nébulosité :

carte des températures :

Bulletin Méteo France Zone cotière marine : lien