Sortie 17-18 avril – Le Havre

Équipage de ces 2 jours :
Gérard B, Patrick H, Stéphane S, Olivier R & Philippe D.


Participation à l’Hydro’s Cup

Suite à l’invitation des élèves de l’ENSM, GeoSail a lancé sa saison en engageant un équipage sur cette régate sympathique ouverte à l’ensemble du monde maritime français et européen et courue en J/80.

Arrivés la veille au soir au Havre, nous prenons en main le bateau après presque 1 an sans navigation … Le but de cette sortie est donc en priorité de reprendre ses marques, deux équipiers occupent des nouveaux rôles à bord tandis que le barreur découvre ce joli sport-boat !
La météo nous promet des conditions assez sportives et l’équipage de ‘papy’ va devoir se retrousser les manches face aux 12 jeunes équipages des écoles de marines marchandes françaises ou anglo/irlandaise, car bien sûr au delà de l’objectif entrainement initial, nous nous prenons vite au jeu de la régate 🙂 …

Hydro's Cup 2015 - GeoSail

Vendredi: 4 courses courues par vent de secteur NE 15 à 20 nœuds générant une petite houle de 1.5 à 2 m et levant un clapot au large du Cap de la Hève. Les parcours de type ‘banane’ joliment mouillés par l’équipe de la SRH permettent de jouer avec les effets ‘pervers’ dus aux falaises et dans la partie sous le vent avec les effets des courants de Seine. De quoi bien compliquer la tâche ! Malgré tout nous ne sommes pas tout à fait hors du coup et effectuons quelques belles options. Cependant, la reprise de la navigation après une longue période se fait sentir et quelques ratés lors de manœuvres (envoi du spi suivi d’un… chalutage … mauvais exemple !) nous pénalisent en nous mettant hors jeu (DNF) sur nos 2 meilleurs entames de courses ! Lors de la dernière course du jour, Olivier durant la préparation à l’envoi du spi se déboitera l’épaule et sera contraint d’être rapatrié à terre pour être pris en charge par les pompiers 🙁

Samedi: Le vent est plus fort (un BMS est annoncé en milieu de journée) et a tourné plus à l’Est. Les 4 équipiers restant ne seront pas de trop pour faire contre-poids et tenter de maintenir au mieux le bateau à plat dans les risées irrégulières qui montent parfois à plus de 25 nœuds. Les conditions sont musclées et le comité de course a pris la sage décision de hisser le pavillon Oscar interdisant aux équipages d’utiliser le spi.

3 courses sont courues, en totalité par notre bateau 🙂 , dont deux dans le groupe de tête, même si sur la dernière course du jour, lors du bord de portant final et malgré une belle avance sur nos suivants à la bouée de dog-leg, le vent nous joue des tours : une belle risée venue de terre touche nos poursuivants et les ramène à notre hauteur. Le passage de la marque sous le vent est du coup un peu embouteillé et nous vaudra une pénalité pour avoir fait une touchette sur un concurrent nous précédant, nous replongeant alors en queue de flotte.

Au final, bilan comptable très pauvre, malgré tout nous avons souvent été dans le match (sic !), reste à parfaire la condition physique et continuer notre progression technique et tactique pour être plus régulier sur la durée …

Bon rétablissement à Olivier et merci à Patrick pour nous avoir covoiturés sur place.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *