Sortie du 9-10 Août – La Rochelle

Equipage de cette sortie :Matthieu L, Gérard B, Ibtisen T, Patrick H, Dominique L & Philippe D.


Marées La Rochelle:

vendredi : coeff matin/soir : 86/86 | Pleine Mer : 06:45/ 18:56 | Basse Mer : 00:58 / 13:08
samedi   : coeff matin/soir : 86/84 | Pleine Mer : 07:15/ 19:27 | Basse Mer : 01:31 / 13:42


Malgré les difficultés pour constituer un équipage au beau milieu des vacances estivales, 5 valeureux Massicois ont rejoint en voiture (merci Patrick !) les bords de mer en ce jeudi soir, le sixième équipier nous ayant devancé de quelques heures en provenance de Nantes, profitant d’un déplacement professionnel pour se rapprocher de l’Atlantique…

Vendredi matin agenda habituel : récupération du bateau et pendant que certains font l’inventaire du bord et commencent la préparation de la navigation du jour, les autres partent faire quelques courses permettant d’assurer une journée continue sur l’eau.

Beau temps (vent de Nord 5 nœuds, mer belle) pour cette matinée que nous démarrons sur l’eau vers 11h00. Nous prenons le temps d’(re)expliquer les bases de l’équilibre du bateau avant d’envoyer la voile d’avant et débuter gentiment par une série de virements de bord au beau milieu du Pertuis d’Antioche entre Ré et Oléron. Le temps de s’alimenter nous faisons ensuite route directe vers Fort Boyard puis les sandwiches avalés nous envoyons le spi profitant de la légère brise thermique qui s’est levée. Direction l’embouchure de la Charente, histoire que chacun reconnaisse les amers et les conditions de navigation que nous rencontrerons lors des régates à l’occasion de l’escale prévue au port de Rochefort sur Mer. La marée montant, le courant sur la Charente nous est favorable mais il faut penser au retour qui se fera contre vent et courants …. Notre remontée du fleuve s’arrêtera donc à la hauteur des Fontaines Royales !
La sortie de l’estuaire de la Charente sera un excellent exercice de louvoyage et d’appréciation des trajectoires parmi les nombreux bateaux au mouillage près les rives du fleuve là où le courant est le moins fort mais quand même contraire et de l’ordre de 2 à 3 nœuds !!!

Le soleil matinal a fait place à un crachin, mais cela ne perturbe en rien la légende du microclimat rochelais puisque nous sommes en pays rochefortais 😉 …. Et comme pour varier les trajectoires nous décidons de contourner l’ile d’Aix par l’Est cette fois, très vite en nous rapprochant de la cité aux 3 tours nous retrouvons soleil et ciel bleu, accompagné d’un vent de 10 nœuds … Des conditions idéales en quelques sortes …. Dès que l’allure le permet nous envoyons le spi et enquillons le chenal qui nous mène vers le Vieux Port que nous franchirons à la voile, une sensation toujours ‘magique’ que de tutoyer ces vieilles pierres et d’entrer au cœur de la vieille ville sous toile !

Retour sur le port des Minimes toujours à la voile vers notre ponton. Après cette journée bien remplie, le programme d’une navigation de nuit est mis de côté pour cette fois … ce sera  donc en terrasse d’un restaurant du Vieux Port que ce vendredi se terminera.

Samedi : météo très semblable à la veille.

Départ du ponton vers 10h00, échauffement dès la sortie des Minimes avec série de virements de bords dans le chenal vers le port historique, les hauts fonds vaseux d’un côté et la digue de l’autre sont de bons motivateurs pour s’appliquer dans les virements de bords et tout se passe à merveille… reste à envoyer le spi pour faire demi-tour vers le large …. Avec cette fois l’ile de Ré et son pont comme destination afin de reconnaitre bouées et autres particularités de cette zone où nous seront également amenés à naviguer dans quelques semaines. Voir l’épave du chalutier ‘Vivagel’ – coulé lors de la seconde guerre – affleurer de l’eau à quelques mètres de l’étrave est par exemple un bon gage de mémoriser l’endroit pour le futur 🙂 … quelques exercices de placement en fonction du courant aux effets très localisés à cette jonction entre les 2 pertuis – Breton au Nord du Pont et d’Antioche au Sud – permettent de s’exercer aux subtilités de la navigation.

Passé le pont, nous ne sommes plus abrités par l’ile et le vent de NW monte d’un cran – 10 nœuds – permettant d’allonger la foulée et de pousser jusqu’à la hauteur du port de La Flotte en Ré. Vers 16h00 il faut penser à rentrer, donc nous rebroussons chemin et c’est sous spi, à bonne allure que nous repassons sous le pont de Ré, quelques empannages sous spi pour s’exercer et nous doublons bon nombre de voiliers rentrant eux aussi sur La Rochelle. Amarrés à 17h15, il est temps de ranger et nettoyer le bateau. Une dernière halte sur la terrasse panoramique de l’aquarium dans le Vieux Port pour profiter de cette belle fin d’après-midi et ce sera le retour sur Paris après un w-e bien rempli et très bénéfique pour la progression de l’équipage. Le dimanche ne sera pas de trop pour récupérer des fatigues des navigations et du retour tardif vers 2:00 du matin sur Massy !!!

Philippe.

Petite galerie photo de cette sortie. photos © Patrick H. & Dominique L.